L'Ensemble Arianna

 

De Monteverdi à Haydn ...

... sur tous les chemins du baroque, suivez le fil !

 

L'Ensemble Arianna est un ensemble professionnel de musique baroque. Fondé en 2000 autour de la claveciniste Marie-Paule Nounou, il présente des oeuvres à découvrir du patrimoine européen des XVIIe et XVIIIe siècles, ainsi que certains chefs d’oeuvres du répertoire.


Arianna réunit exclusivement des musiciens spécialisés utilisant d’authentiques  instruments anciens ou copies d’anciens comme Flavio Losco, Sharman Plesner, Bernadette Charbonnier (violons), Béatrice Delpierre, Jean-Noël Catrice (flûtes et hautbois), Jean-François Madeuf, Joël Lahens (trompettes naturelles), Christian Sala, Etienne Mangot (violes et violoncelle), Jean-Paul Talvard (violone), Ronaldo Lopes, Claire Antonini, Benjamin Perrot (luths et théorbe)...


Apprécié pour la qualité du travail de fond et l’enthousiasme de ses musiciens, Arianna s’est produit dans plusieurs festivals français : Festival de Saint-Guilhem Le Désert, Nuits Musicales d’Uzès, Festival de Conques, Festival de l’Abbaye de Sylvanès, Musique en Catalogne Romane, Festival de Callas, Labeaume  en Musiques, Fugue en Aude Romane, Festival du Pays d’Ans, Musicales de Soultz... ainsi qu’à l’Opéra de Montpellier.

 

De 2 à 3 musiciens pour la sonate, 6 à 8 pour les cantates avec soliste, jusqu’à un double orchestre pour la Passion selon St Matthieu de Bach, il accompagne des solistes comme Gilles Ragon, Jean-Louis Georgel, Isabelle Desrochers,  Jean-Claude Sarragosse, Serge Goubioud...


Il travaille souvent avec la Maîtrise de Nîmes sous la direction de Vincent Recolin (Charpentier, Mozart, Haydn, musiques baroques sud-américaines). Une heureuse complicité s’est établie avec le contre-ténor Robert Expert couronnée par un enregistrement d’oeuvres de Vivaldi et Haendel aux éditions Arion, récompensé par le Prix Monteverdi (meilleur enregistrement de musique vocale baroque) de l’Académie du  Disque Lyrique en 2006.

 

Dans sa programmation, l'ensemble invite aussi à la découverte de jeunes solistes et de nouveaux talents et s'attache particulièrement à la mise en valeur du patrimoine architectural et historique, tant sur le plan du choix des oeuvres que sur celui des lieux de concerts.


Son travail pédagogique l'amène à s'intéresser à la formation des jeunes chanteurs au travers d'Ars Vocalis, pôle d'art vocal dont le but est l'accompagnement des futurs professionnels, le soutien aux amateurs et l'insertion des jeunes étudiants diplômés.